Holistique 04

Holistique 04

La résurgence de l'être dans la guérison spirituelle.

L'être est notre partie intime essentielle logé dans notre cœur physique, éthérique et spirituel. Dissimulé par les actions de l'égo, il est demeuré immuable et antérieur à notre incarnation. Une approche holistique complète se doit de vous amener à devenir conscient de votre "êtreté"et vous aider à la manifester dans votre vie si vous souhaitez demeurer en bonne santé, vivre dans l'amour et vous libérer de la souffrance quelle qu'elle soit.

Libération karmique dans le 04

La libération karmique est indiquée et vivement recommandée aux personnes qui ont le sentiment de revivre depuis des lustres les mêmes situations de vie soumise à la loi spirituelle de récurrence ou encore aux personnes vivant une succession de situations malencontreuses. La libération karmique ramène à la mémoire les raisons pour lesquelles vous vivez ces situations difficiles voire tragiques pour ensuite entrer dans un rituel de pardon, réparation et de réconciliation.

Les chakras et les entités

Saviez-vous que des entités nocives et délétères se collent à vos chakras voire en prennent possession lorsque vous ne prenez pas garde à soigner et régénérer votre corps vital. Les habitudes alimentaires, le stress, les soucis, les dépendances, addictions, les émotions toxiques répétées telles que la colère, le chagrin, la culpabilité et autres, l'angoisse et l’anxiété attirent des entités vers vos chakras et s'en emparent jusqu'à percer des trous et pénétrer à l'intérieur. D'où le sentiment de ne plus pouvoir vous contrôler ou vous maîtriser.

Les cristaux pour soigner les maux physiques.

Saviez-vous que la rhodocrosite soigne la goutte ? essayez pour le voir. Les minéraux, lorsqu'ils sont choisis en adéquation aux besoins de la personne et positionnés au bon endroit du corps en fonction de la zone ou des zones affectées ou et/douloureuses, des chakras afférents et de l'ensemble des plans multiples corporels (émotionnel, physique, mental énergétique et spirituel), ont une action efficace dans la dissolution de la douleur.

Le soin vibratoire, une approche énergétique d’évacuation des entités délétères.

Nos corps subtils et chakras deviennent vulnérables et affaiblis s’ils ne sont pas régulièrement assainis, régénérés et protégés. Nous nourrissons nos propres entités internes par la culture de mauvaises pensées, jugements et critiques. Cela attire des entités invisibles qui s’en nourrissent et grossissent au fil du temps jusqu’au point de nous empêcher de vivre en harmonie avec les autres, de gâcher notre santé et notre vie. D’où la nécessité de recourir occasionnellement à un soin vibratoire.

Les blessures de l’âme et l’égo

L’égo ayant récupéré l’âme, cette dernière demeure sous son emprise d’où la souffrance vécue. L’âme doit se libérer de l’emprise de l’égo où sont abritées toutes nos peurs, croyances, mémoires et jugements. Dès lors que nous devenons conscients de ces dernières et que nous faisons le choix de vivre les événements de la vie avec plus d’amour, alors s’opère une transformation ou un retournement de la conscience qui libère un peu plus l’âme des affres causés par l’égo.

La blessure d’âme activée dans la maladie.

En amont de toute maladie et tout malaise, nous pouvons déceler une blessure d’âme. Les souffrances sont toujours activées par une blessure d’âme. La détection et la conscientisation de celle-ci est un apport précieux favorable à la résorption de la maladie. Le cas d’une patiente atteinte d’urticaire et d’asthme suite au décès d’un proche de sexe masculin a révélé l’éveil de sa blessure d’abandon qui une fois accueillie, traitée et accompagnée, l’a aidée à se soigner dans la considération de ses dimensions spirituelle, mentale, émotionnelle et physique et à s’en libérer pas à pas.

hypnose Ericksonienne

Il faut garder à l’esprit que, même si l’on observe que l’hypnose peut avoir un impact fort sur le retour à la santé de malades, cette pratique ne soigne pas. L’hypnose permet au malade de se connecter à ses ressources naturelles et d’améliorer ses propres capacités de rétablissement. Elle ne se substitue pas à un suivi médical adapté.