Holistique 26

Holistique 26

Décoder la cause d'une maladie et /ou d'un malaise.

Toute maladie prend naissance dans une façon de penser que nous avons contractée depuis si longtemps que nous n'en sommes même plus conscients ; alors surviennent les problèmes de santé. Notre éducation sanitaire cantonnée au domaine des soins physiques, a, aujourd'hui grandement besoin de prendre en considération les messages de nos pensées dont le corps est le vecteur. Décoder et devenir conscient de la cause d'un problème constitue une ouverture vers une compréhension élargie et l'apparition d'un chemin nouveau vers la guérison dont nous sommes acteurs.

Soigner les autres avec le prana ou l'énergie vitale

Un praticien de soins énergétiques digne de ce nom ne doit sûrement pas se contenter de dupliquer une technique au risque de s'enfermer dans une pratique dépourvue de spiritualité. Car au-delà de l'énergie vitale, se trouve l'esprit de vie qui est le véritable médecin des corps et des âmes. La captation et la redistribution du prana alliées à un enseignement de qualité et des pratiques spirituelles vivantes sont les conditions sinequanone à son devenir de véritable praticien de soins énergétiques.

Les chakras ou le secret de la régénération

Le mouvement et la vitesse de rotation des chakras est indicateur de votre état de santé physique, émotionnelle et psychique. Les chakras, lorsqu'ils sont considérés et traités, s'activent et favorisent la régénération des cellules corporelles, des particules vitales inscrites dans votre corps vital ou bioplasmique. De plus, optimisme, remontée de moral, énergie et joie sont de nouveau au rendez-vous. Les soins énergétiques via les chakras élèvent votre vibration, clarifie vos pensées et apportent un profond sentiment de paix.

Les cristaux pour soigner les maux physiques.

Saviez-vous que la rhodocrosite soigne la goutte ? essayez pour le voir. Les minéraux, lorsqu'ils sont choisis en adéquation aux besoins de la personne et positionnés au bon endroit du corps en fonction de la zone ou des zones affectées ou et/douloureuses, des chakras afférents et de l'ensemble des plans multiples corporels (émotionnel, physique, mental énergétique et spirituel), ont une action efficace dans la dissolution de la douleur.

Les soins énergétiques et la spiritualité dans le 26 Drôme

La guérison spirituelle nécessite de prime abord une pratique quotidienne de nettoyage de ses corps subtils, d’être conscient de ses attitudes et comportements envers soi-même et les autres et se libérer des blocages tels que les peurs et les culpabilités inconscientes engrangés au fil du temps. Le soin vibratoire et un accompagnement holistique de qualité permettant d’apprendre à vous voir et à transformer votre vie là où il y en a véritablement besoin.

Comment distinguer l’éveil de la blessure de l’âme de celui de l’émotion ?

La blessure de l’âme se distingue par une douleur bien plus intense que l’émotion, et se vit dans l’isolement. Nous faisons de notre mieux pour la dissimuler voire y échapper. Nous préférons nous occuper, remplir chaque instant, ne pas rester seul pour ne pas la voir ou la ressentir. L’émotion est plus patente et extériorisée. Elle est réactionnelle et révélatrice de nos comportements d’évitement de la blessure d’âme.

Comment se défaire des maladies de protubérance (polypes, nodules, kystes…) ?

A l’apparition d’un corps étranger tels qu’un orgelet, une verrue, un polype, un nodule et autres protubérances, votre corps vous signifie que dans votre for intérieur, le besoin d’avoir quelque chose dans votre vie, se fait fortement ressentir. Nous créons inconsciemment ces proéminences pour combler un vide qu’il est souhaitable de remplir autrement qu’en se créant une maladie. La conscientisation de la nature du manque vécu et de la façon de le combler est le moyen le plus sage de s’ouvrir à la guérison.

hypnose Ericksonienne

Il faut garder à l’esprit que, même si l’on observe que l’hypnose peut avoir un impact fort sur le retour à la santé de malades, cette pratique ne soigne pas. L’hypnose permet au malade de se connecter à ses ressources naturelles et d’améliorer ses propres capacités de rétablissement. Elle ne se substitue pas à un suivi médical adapté.