Holistique 27

Holistique 27

La résurgence de l'être dans la guérison spirituelle.

L'être est notre partie intime essentielle logé dans notre cœur physique, éthérique et spirituel. Dissimulé par les actions de l'égo, il est demeuré immuable et antérieur à notre incarnation. Une approche holistique complète se doit de vous amener à devenir conscient de votre "êtreté"et vous aider à la manifester dans votre vie si vous souhaitez demeurer en bonne santé, vivre dans l'amour et vous libérer de la souffrance quelle qu'elle soit.

Soigner les autres avec le prana ou l'énergie vitale

Un praticien de soins énergétiques digne de ce nom ne doit sûrement pas se contenter de dupliquer une technique au risque de s'enfermer dans une pratique dépourvue de spiritualité. Car au-delà de l'énergie vitale, se trouve l'esprit de vie qui est le véritable médecin des corps et des âmes. La captation et la redistribution du prana alliées à un enseignement de qualité et des pratiques spirituelles vivantes sont les conditions sinequanone à son devenir de véritable praticien de soins énergétiques.

Soigner les dépendances et la déprime par les chakras et les couleurs

Les chakras génèrent des couleurs aux vertus médicinales à l'instar des plantes. Le violet foncé scintillant et le blanc possèdent des propriétés psychique et atmique (soin de l'âme) et est utilisé dans les cas de dépendances (affectives, aux aliments, au tabac...) quelles qu'elles soient et de déprime, baisse de moral et de dépression. Le bleu clair a une vertu antalgique, quand le vert détoxine et désinfecte. Le rouge redynamise et fortifie alors que le jaune reconstruit et solidifie (les os par exemple).

La litothérapie fait œuvre de psychothérapie

Le cristal de roche, l'améthyste et le quartz rose sont des cristaux formidables lorsque l'on sait les utiliser à bon escient. L'améthyste est la pierre par excellence des soins psychiques et spirituelles. Dans le 27 Je vous la conseille lors de coup de mou, de baisse de moral, de sentiment de ras le bol, de déprime voire de dépression. Posée à divers endroits stratégiques du corps, trente minutes par jour, elle commencera par évacuer vos miasmes psychiques pour les dissoudre et les désintégrer. Il s'en suit une sensation de soulagement, de légèreté et une clarté d'esprit sans pareil.

Les soins énergétiques et la spiritualité dans le 27 Eure

La guérison spirituelle nécessite de prime abord une pratique quotidienne de nettoyage de ses corps subtils, d’être conscient de ses attitudes et comportements envers soi-même et les autres et se libérer des blocages tels que les peurs et les culpabilités inconscientes engrangés au fil du temps. Le soin vibratoire et un accompagnement holistique de qualité permettant d’apprendre à vous voir et à transformer votre vie là où il y en a véritablement besoin.

Les blessures de l’âme et l’égo

L’égo ayant récupéré l’âme, cette dernière demeure sous son emprise d’où la souffrance vécue. L’âme doit se libérer de l’emprise de l’égo où sont abritées toutes nos peurs, croyances, mémoires et jugements. Dès lors que nous devenons conscients de ces dernières et que nous faisons le choix de vivre les événements de la vie avec plus d’amour, alors s’opère une transformation ou un retournement de la conscience qui libère un peu plus l’âme des affres causés par l’égo.

La blessure d’âme activée dans la maladie.

En amont de toute maladie et tout malaise, nous pouvons déceler une blessure d’âme. Les souffrances sont toujours activées par une blessure d’âme. La détection et la conscientisation de celle-ci est un apport précieux favorable à la résorption de la maladie. Le cas d’une patiente atteinte d’urticaire et d’asthme suite au décès d’un proche de sexe masculin a révélé l’éveil de sa blessure d’abandon qui une fois accueillie, traitée et accompagnée, l’a aidée à se soigner dans la considération de ses dimensions spirituelle, mentale, émotionnelle et physique et à s’en libérer pas à pas.

hypnose Ericksonienne

Il faut garder à l’esprit que, même si l’on observe que l’hypnose peut avoir un impact fort sur le retour à la santé de malades, cette pratique ne soigne pas. L’hypnose permet au malade de se connecter à ses ressources naturelles et d’améliorer ses propres capacités de rétablissement. Elle ne se substitue pas à un suivi médical adapté.