Holistique 46

Holistique 46

L'égo dans l'approche holistique.dans le 46 Lot

L'égo s'invite dans la personne à l'âge de sept ans ; sa fonction est d'empêcher l'"être" de se manifester et se déployer afin de vivre dans l'amour plutôt que dans la peur. L'égo est la somme de toutes nos mémoires de peurs et croyances qui incrustées dans notre subconscient nous ankylose dans des attitudes et comportements néfastes et malveillants vis à vis de nous-mêmes et d'autrui, d'où l'apparition des maladies, des conflits et des guerres.

Formation de soins énergétiques

La formation de praticien de soins énergétiques implique que vous soyez apte à canaliser les énergies subtiles appelées énergies praniques ou énergies vitales .Par l'entremise de la respiration chakrale et pranique, vous permettez à votre corps de devenir un vecteur d'énergie transférée vers les corps subtils et le corps physique des personnes malades ou soumises à des déséquilibres énergétiques ayant des répercussions sur leur santé physique et psychologique mais aussi sur la qualité de leur vie relationnelle, intime, sociale et professionnelle.

Les chakras, roues vitales de régénération

Chakras signifie en langue sanskrit roue de vie ou encore centre nerveux. Il existe sept chakras principaux reliés par un fils nerveux auxquels correspondent le système endocrinien et organique humain, les chakras mineurs situés sur les membres corporels et les chakras transpersonnels et subpersonnels situés au-delà du corps humain. Les chakras sont en correspondance avec les organes et le système endocrinien mais aussi avec l'âme. Agir sur les chakras permet de prévenir les maladies et de traiter tous les maux physiques, émotionnels et psychiques.

Les cristaux pour soigner les maux physiques.

Saviez-vous que la rhodocrosite soigne la goutte ? essayez pour le voir. Les minéraux, lorsqu'ils sont choisis en adéquation aux besoins de la personne et positionnés au bon endroit du corps en fonction de la zone ou des zones affectées ou et/douloureuses, des chakras afférents et de l'ensemble des plans multiples corporels (émotionnel, physique, mental énergétique et spirituel), ont une action efficace dans la dissolution de la douleur.

Le soin vibratoire, une approche énergétique d’évacuation des entités délétères.

Nos corps subtils et chakras deviennent vulnérables et affaiblis s’ils ne sont pas régulièrement assainis, régénérés et protégés. Nous nourrissons nos propres entités internes par la culture de mauvaises pensées, jugements et critiques. Cela attire des entités invisibles qui s’en nourrissent et grossissent au fil du temps jusqu’au point de nous empêcher de vivre en harmonie avec les autres, de gâcher notre santé et notre vie. D’où la nécessité de recourir occasionnellement à un soin vibratoire.

Comment guérir les blessures de l’âme ?

Les blessures de l’âme se soignent, s’apaisent et se guérissent dès lors que nous acceptons qu’elles sont en nous et que nous les reconnaissons en tant que telles. Etant des êtres spirituels incarnés, nous ne pouvons échapper à l’expérience de la souffrance, donc de l’éveil des blessures d’âme. Aussi, nous sommes ici pour la guérison de notre âme dont le corps physique est le reflet dans le plan matériel sur la planète terre.

Comment lever les blocages responsables d’une maladie ou d’un malaise chronique ?

L’égo, qui est la somme de nos mémoires, croyances, peurs et culpabilités, est responsable de tous nos blocages. Par le dénouement de ses mouvements et impulsions, nous pouvons devenir conscient et lever les peurs et culpabilités responsables des stagnations et des événements et vécus répétitifs et récurrents intervenant dans nos vies. La conscience, la reconnaissance et l’acceptation sont les puissants ressorts de la transformation et de la libération de nos maux.

hypnose Ericksonienne

Il faut garder à l’esprit que, même si l’on observe que l’hypnose peut avoir un impact fort sur le retour à la santé de malades, cette pratique ne soigne pas. L’hypnose permet au malade de se connecter à ses ressources naturelles et d’améliorer ses propres capacités de rétablissement. Elle ne se substitue pas à un suivi médical adapté.