Holistique Oisy

Holistique Oisy

L'égo dans l'approche holistique.dans Oisy

L'égo s'invite dans la personne à l'âge de sept ans ; sa fonction est d'empêcher l'"être" de se manifester et se déployer afin de vivre dans l'amour plutôt que dans la peur. L'égo est la somme de toutes nos mémoires de peurs et croyances qui incrustées dans notre subconscient nous ankylose dans des attitudes et comportements néfastes et malveillants vis à vis de nous-mêmes et d'autrui, d'où l'apparition des maladies, des conflits et des guerres.

Soigner les autres avec le prana ou l'énergie vitale

Un praticien de soins énergétiques digne de ce nom ne doit sûrement pas se contenter de dupliquer une technique au risque de s'enfermer dans une pratique dépourvue de spiritualité. Car au-delà de l'énergie vitale, se trouve l'esprit de vie qui est le véritable médecin des corps et des âmes. La captation et la redistribution du prana alliées à un enseignement de qualité et des pratiques spirituelles vivantes sont les conditions sinequanone à son devenir de véritable praticien de soins énergétiques.

Soigner les dépendances et la déprime par les chakras et les couleurs

Les chakras génèrent des couleurs aux vertus médicinales à l'instar des plantes. Le violet foncé scintillant et le blanc possèdent des propriétés psychique et atmique (soin de l'âme) et est utilisé dans les cas de dépendances (affectives, aux aliments, au tabac...) quelles qu'elles soient et de déprime, baisse de moral et de dépression. Le bleu clair a une vertu antalgique, quand le vert détoxine et désinfecte. Le rouge redynamise et fortifie alors que le jaune reconstruit et solidifie (les os par exemple).

Les cristaux, pierres de soins

Les cristaux revêtent des particularités thérapeutiques connues depuis des temps immémoriaux. Il existe diverses variétés de cristaux de roche (cristal de la Gardette, quartz fantôme, cristal laser, quartz fumé, diamant de herkimer...) aux propriétés antalgiques, apaisantes, réharmonisantes, et agissant sur la santé physique, le bien-être général et sur le développement de la conscience des personnes. Le lapis-lazuli réputé pour entrer en communication avec les "dieux" ou écouter simplement son intuition, sa partie féminine était amplement utilisé chez les égyptiens de l'Egypte Antique.

La conscience, la véritable connaissance qui nous guérit.

La conscience de l’origine d’une difficulté de vie, d’un malaise ou d’une maladie s’avère incontournable pour se libérer de son mal-être. Un grand nombre d’individus vivent et meurent dans l’inconscience et quitte cette vie dans l’ignorance, la rancœur, la peur et la culpabilité. Celui qui sait apprendre à devenir conscient de sa vie, connaît le bonheur et la santé.

Comment guérir les blessures de l’âme ?

Les blessures de l’âme se soignent, s’apaisent et se guérissent dès lors que nous acceptons qu’elles sont en nous et que nous les reconnaissons en tant que telles. Etant des êtres spirituels incarnés, nous ne pouvons échapper à l’expérience de la souffrance, donc de l’éveil des blessures d’âme. Aussi, nous sommes ici pour la guérison de notre âme dont le corps physique est le reflet dans le plan matériel sur la planète terre.

Comment lever les blocages responsables d’une maladie ou d’un malaise chronique ?

L’égo, qui est la somme de nos mémoires, croyances, peurs et culpabilités, est responsable de tous nos blocages. Par le dénouement de ses mouvements et impulsions, nous pouvons devenir conscient et lever les peurs et culpabilités responsables des stagnations et des événements et vécus répétitifs et récurrents intervenant dans nos vies. La conscience, la reconnaissance et l’acceptation sont les puissants ressorts de la transformation et de la libération de nos maux.

hypnose Ericksonienne

Il faut garder à l’esprit que, même si l’on observe que l’hypnose peut avoir un impact fort sur le retour à la santé de malades, cette pratique ne soigne pas. L’hypnose permet au malade de se connecter à ses ressources naturelles et d’améliorer ses propres capacités de rétablissement. Elle ne se substitue pas à un suivi médical adapté.