Holistique Fontaines-en-Sologne

Holistique Fontaines-en-Sologne

L'égo dans l'approche holistique.dans Fontaines-en-Sologne

L'égo s'invite dans la personne à l'âge de sept ans ; sa fonction est d'empêcher l'"être" de se manifester et se déployer afin de vivre dans l'amour plutôt que dans la peur. L'égo est la somme de toutes nos mémoires de peurs et croyances qui incrustées dans notre subconscient nous ankylose dans des attitudes et comportements néfastes et malveillants vis à vis de nous-mêmes et d'autrui, d'où l'apparition des maladies, des conflits et des guerres.

Soigner les autres avec le prana ou l'énergie vitale

Un praticien de soins énergétiques digne de ce nom ne doit sûrement pas se contenter de dupliquer une technique au risque de s'enfermer dans une pratique dépourvue de spiritualité. Car au-delà de l'énergie vitale, se trouve l'esprit de vie qui est le véritable médecin des corps et des âmes. La captation et la redistribution du prana alliées à un enseignement de qualité et des pratiques spirituelles vivantes sont les conditions sinequanone à son devenir de véritable praticien de soins énergétiques.

Les chakras, plateformes mémorielles.

Les chakras sont des emmagasineurs de mémoires émotionnelles et psychiques ; une maladie avant de se déclarer sur le plan physique va tout d'abord se manifester au niveau des chakras, c'est-à-dire dans la sphère énergétique du corps humain. Lorsque les chakras sont affaiblis et affectés, nous pouvons observer une couleur grisâtre ou rouge sur les chakras. Agir sur les chakras dans Fontaines-en-Sologne en les déchargeant des pollutions mentales, psychiques et environnementales c’est prévenir la déclaration de maladies sur le plan physique.

Les cristaux pour soigner les maux physiques.

Saviez-vous que la rhodocrosite soigne la goutte ? essayez pour le voir. Les minéraux, lorsqu'ils sont choisis en adéquation aux besoins de la personne et positionnés au bon endroit du corps en fonction de la zone ou des zones affectées ou et/douloureuses, des chakras afférents et de l'ensemble des plans multiples corporels (émotionnel, physique, mental énergétique et spirituel), ont une action efficace dans la dissolution de la douleur.

Le soin vibratoire, une approche énergétique d’évacuation des entités délétères.

Nos corps subtils et chakras deviennent vulnérables et affaiblis s’ils ne sont pas régulièrement assainis, régénérés et protégés. Nous nourrissons nos propres entités internes par la culture de mauvaises pensées, jugements et critiques. Cela attire des entités invisibles qui s’en nourrissent et grossissent au fil du temps jusqu’au point de nous empêcher de vivre en harmonie avec les autres, de gâcher notre santé et notre vie. D’où la nécessité de recourir occasionnellement à un soin vibratoire.

Comment savoir quelle blessure d’âme est activée ?

Selon que vous viviez une situation impliquant une personne du sexe opposé ou du même sexe que le vôtre, telle blessure d’âme s’éveillera. Face au sexe opposé, peuvent s’éveiller les blessures de trahison, d’abandon ou d’injustice. Une expérience vécue avec une personne du même sexe suscitera les blessures de rejet ou d’injustice. Enfin, la blessure d’humiliation pourra être vécue avec les personnes des deux sexes.

La blessure d’âme activée dans la maladie.

En amont de toute maladie et tout malaise, nous pouvons déceler une blessure d’âme. Les souffrances sont toujours activées par une blessure d’âme. La détection et la conscientisation de celle-ci est un apport précieux favorable à la résorption de la maladie. Le cas d’une patiente atteinte d’urticaire et d’asthme suite au décès d’un proche de sexe masculin a révélé l’éveil de sa blessure d’abandon qui une fois accueillie, traitée et accompagnée, l’a aidée à se soigner dans la considération de ses dimensions spirituelle, mentale, émotionnelle et physique et à s’en libérer pas à pas.

hypnose Ericksonienne

Il faut garder à l’esprit que, même si l’on observe que l’hypnose peut avoir un impact fort sur le retour à la santé de malades, cette pratique ne soigne pas. L’hypnose permet au malade de se connecter à ses ressources naturelles et d’améliorer ses propres capacités de rétablissement. Elle ne se substitue pas à un suivi médical adapté.