Holistique Villemardy

Holistique Villemardy

Accompagnement holistique dans Villemardy

Un accompagnement holistique vous amène à expérimenter, vivre , sentir, conscientiser, comprendre qui vous êtes, pourquoi se présentent à vous telles situations et/ou difficultés de vie et comment les solutionner en apprenant à écouter votre corps ,vos pensées et vos émotions pour accéder au cœur de vous-même ,à vrai dire votre"être"qui sait exactement comment être bien et à quels besoins essentiels vous devez absolument répondre pour aller vers le changement et la transformation ,dans l'amour ,affranchi des peurs entravantes.

Soigner les autres avec le prana ou l'énergie vitale

Un praticien de soins énergétiques digne de ce nom ne doit sûrement pas se contenter de dupliquer une technique au risque de s'enfermer dans une pratique dépourvue de spiritualité. Car au-delà de l'énergie vitale, se trouve l'esprit de vie qui est le véritable médecin des corps et des âmes. La captation et la redistribution du prana alliées à un enseignement de qualité et des pratiques spirituelles vivantes sont les conditions sinequanone à son devenir de véritable praticien de soins énergétiques.

Soigner les dépendances et la déprime par les chakras et les couleurs

Les chakras génèrent des couleurs aux vertus médicinales à l'instar des plantes. Le violet foncé scintillant et le blanc possèdent des propriétés psychique et atmique (soin de l'âme) et est utilisé dans les cas de dépendances (affectives, aux aliments, au tabac...) quelles qu'elles soient et de déprime, baisse de moral et de dépression. Le bleu clair a une vertu antalgique, quand le vert détoxine et désinfecte. Le rouge redynamise et fortifie alors que le jaune reconstruit et solidifie (les os par exemple).

Les cristaux pour soigner les maux physiques.

Saviez-vous que la rhodocrosite soigne la goutte ? essayez pour le voir. Les minéraux, lorsqu'ils sont choisis en adéquation aux besoins de la personne et positionnés au bon endroit du corps en fonction de la zone ou des zones affectées ou et/douloureuses, des chakras afférents et de l'ensemble des plans multiples corporels (émotionnel, physique, mental énergétique et spirituel), ont une action efficace dans la dissolution de la douleur.

La conscience, la véritable connaissance qui nous guérit.

La conscience de l’origine d’une difficulté de vie, d’un malaise ou d’une maladie s’avère incontournable pour se libérer de son mal-être. Un grand nombre d’individus vivent et meurent dans l’inconscience et quitte cette vie dans l’ignorance, la rancœur, la peur et la culpabilité. Celui qui sait apprendre à devenir conscient de sa vie, connaît le bonheur et la santé.

Les blessures de l’âme et l’égo

L’égo ayant récupéré l’âme, cette dernière demeure sous son emprise d’où la souffrance vécue. L’âme doit se libérer de l’emprise de l’égo où sont abritées toutes nos peurs, croyances, mémoires et jugements. Dès lors que nous devenons conscients de ces dernières et que nous faisons le choix de vivre les événements de la vie avec plus d’amour, alors s’opère une transformation ou un retournement de la conscience qui libère un peu plus l’âme des affres causés par l’égo.

Comment devenir conscient de la croyance responsable d’un malaise ou d’une maladie ?

Le corps et les émotions sont le reflet de nos pensées. Pour déterminer ces pensées, il suffit d’apprendre à écouter le message envoyé par le corps via les sensations physiques et émotionnelles vécues en corrélation à une situation de vie bien précise dans l’ici et maintenant. Lorsqu’Amélie vient me voir pour son eczéma, elle découvre et reconnaît par l’écoute de son corps, vivre une angoisse exacerbée par sa relation de couple, manifestée sur la poitrine, les poumons et le cœur. La croyance qui en est ressortie était que pour vivre une relation de couple, elle devait se soumettre à son conjoint. Sa libération a tenu au changement de croyance nécessaire à sa guérison ; être en couple devenait être soi-même, être une femme affirmée et non plus soumise.

hypnose Ericksonienne

Il faut garder à l’esprit que, même si l’on observe que l’hypnose peut avoir un impact fort sur le retour à la santé de malades, cette pratique ne soigne pas. L’hypnose permet au malade de se connecter à ses ressources naturelles et d’améliorer ses propres capacités de rétablissement. Elle ne se substitue pas à un suivi médical adapté.